La seconde vie des textiles 

ACTUALITE LIEE AU COVID-19


La filière textile est fortement touchée par la crise sanitaire.
Après des difficultés pour collecter les textiles en raison des réorganisations nécessaires pour assurer la sécurité des opérateurs et combler le manque de personnel, la filière est désormais confrontée à un manque de débouchés. Elle ne peut donc plus assurer la collecte. En raison de cette difficulté momentanée, nous vous remercions de bien vouloir patienter et conserver vos textiles usagers en attendant un retour à la normale. Dans l'immédiat, les bornes vont être condamnées une à une à partir du 18 mai. Il est impératif de ne pas laisser vos sacs au pied des colonnes.  Ne pouvant pas être collectés la matière sera perdue et le dépôt considéré comme un dépôts sauvage verbalisable.
Nous vous remercions de votre compréhension et de votre solidarité vis à vis de la filière textile.

Que peut-on déposer ?

Tous les textiles "usés ou déchirés" peuvent avoir une seconde vie !


Vous pouvez déposer :
  • le linge de maison
  • les vêtements
  • la maroquinerie (sac à main, ceintures...)
  • les chaussures (liées par paire)
Les textiles humides ne devront pas être déposés dans les bornes textiles.

Où peut-on déposer les textiles ?


Voici les bornes présentes dans vos communes :
  • salle des sports route du Louroux-Béconnais
  • parking d'intermarché
  • déchèterie du Louroux Béconnais _ "La Courterie"
  • Place de l'Union
  • Salle de sport
  • Parking du Super U
  • parking du musée du granit
  • avenue des Brunets
  • Parking du centre aéré
  • Parking du Super U 
  • Rue de la Gare (derrière le cimetière)
  • déchèterie de Candé _ "Le Raguin"
  • derrière la mairie

Le tri, oui mais où vont-ils ?

Cliquez pour agrandir l'image

Les collecteurs de textile du territoire sont identifiés auprès d'Eco TLC.

Les associations séparent les Textiles d'habillement, Linge de maison et Chaussures (TLC)  pour :
  • vendre à petits prix les textiles en bon état,
  • recycler (chiffons d'essuyage ou remis à l'état de fibres), ils pourront être réintroduits dans la fabrication de nouveaux produits.

Placer ses TLC usagés dans le circuit de la réutilisation et du recyclage, c'est soutenir la filière de la récupération et de la valorisation textile. C'est donner à cette filière les moyens de se développer, de créer de la richesse et de l'emploi.


Site web créé avec Lauyan TOWebDernière mise à jour : vendredi 18 septembre 2020